La défaite

La Francisque et la Croix Gammée 1940-1944

En juin 1940, l’armistice entre la France et l’Allemagne définit, entre autres, une zone de souveraineté française, la zone « libre », administrée par le gouvernement de Vichy (la zone non en blanc ci-dessous). Dans cette France diminuée, les éléments politiques de droite qui avaient maintes fois essayé de percer entre les deux guerres se trouvent propulsés au pouvoir de haut en bas de la hiérarchie politique. L’amertume de la défaite se mêle à l’idéologie fasciste qui trouve des adeptes et des sympathies à travers l’ensemble de la population, évidemment à différent degrés. D’autres, refusent de collaborer. Une grande majorité vit dans l’attente.

Le gouvernement ne perd pas de temps et décrète les mesures anti-juives connues sous le nom du Statut des Juifs (1940 et 1941). Ces mesures définissent la personne Juive, son contrôle et son exclusion de l’économie. Les Juifs sont « assignés de domicile » et certains sont internés dans des camps d’avant guerre remis en service par le gouvernement. Comme nous le verrons, ça ne sera qu’un prélude ...

698px-France_40-44

English

flag